Rencontres

Je suis savonnier

Voilà, c’est fini…

Où plutôt, voilà, ça commence ! Je ne peux plus dire : « je serai savonnier ». Je dois dire :  » je suis savonnier » !

Ce samedi 10 novembre 2012, la savonnerie que j’ai créée, Savondou, exposait au salon Marjolaine par l’entremise de l’ADNS (l’Association Des Nouveaux Savonniers).

Il y a tellement de choses à dire, et tellement de gens à remercier, que je ne pourrai pas tous les énumérer ici. Les choses sont par nature indulgentes, et j’espère que ceux que je pourrais oublier de citer dans l’article ne m’en voudront pas.

Comment en suis-je arrivé là ? Ou plutôt : comment en suis-je arrivé là aussi vite ? Ma volonté de créer ma savonnerie était acquise dès la création de ce blog, mais je n’imaginais pas à l’époque que ça allait aller aussi vite, et que ce blog aurait une durée de vie aussi courte.

Il y a eu trois accélérateurs :

  • Cet été, la savonnerie Mémé Fleur a dû cesser son activité. J’ai eu la chance de pouvoir acquérir du matériel professionnel. A cette occasion, j’ai rencontré Virginie Guesdon, la savonnière fondatrice de Mémé Fleur, et j’ai hautement apprécié nos échanges profondément humain. Virginie, merci. Je t’attends quand tu veux !
  • Début septembre, alors que j’hésitais encore sur le lieu de l’installation, j’ai trouvé un local qui s’est avéré très adapté pour y installer une savonnerie.
  • Fin septembre, une place s’est libérée pour exposer une journée sur le salon Marjolaine.

Alors j’ai décidé de plonger. Un mois d’octobre d’immersion totale dans les méandres du créateur avec une deadline de la mort :

  • démarches : juridique, administration, banque, fisc, assurance ;
  • marketing : logo, charte graphique, cartes de visite, flyers…
  • production : pour avoir les savons prêts pour le salon
  • travaux : d’aménagement dans le local pour pourvoir y produire au plus vite
  • réglementaire : trouver les personnes de qui s’entourer pour cette facette essentielle
  • préparation du salon : déco du stand, invitations, logistique

et pendant ce temps la vie qui continue 🙂 Cela s’est surtout traduit par une grosse surcharge de travail, et donc des nuits plus que courtes, mais avec une motivation totale en compensation.

Résultat : je suis savonnier et je viens d’exposer à Marjolaine. J’ai déjà fait un premier retour sur la page Facebook de Savondou.

Ce blog s’arrête donc là. J’ai été « porteur de projet » pendant une trop courte période pour qu’il présente un quelconque intérêt pour ceux qui voudraient emprunter le même chemin. C’est dommage pour ce blog, mais je reconnais que je ne suis pas déçu de cette fulgurante transition.

Merci notamment à (voir plus haut pour l’indulgence requise 🙂 ) :

  • ma famille, et en premier lieu ma douce et tendre Nathalie et mes enfants Océane et William. Ils ont été (et sont encore) un soutien permanent et sans complaisance. Ils sont ma force, mon énergie.
  • Tout les testeurs de mes savons, qui ont eu tant d’éloges sur mon travail qu’ils ont contribué sans s’en douter à faire émerger mon projet 🙂
  • Olivier de la Savonnerie Bourbonnaise. Il est mon parrain de profession, et au-delà du woofing que j’ai pu faire dans sa savonnerie, nos échanges sont toujours précieux pour alimenter la réflexion.
  • Karine, Marie et Séverine, mes collègues et complices : nous avons tant partagé, et il nous reste tant encore à partager 🙂
  • Franck, pour ces encouragements permanents, et notamment pour la décision de faire Marjolaine
  • Virginie : merci pour tous nos échanges si humains. Finalement, je suis installé en RP, et tu es la bienvenue quand tu le veux.
  • Marie, Cécilie, Stéphane et Véronique : porteurs de projets qui vont nous faire de jolies choses, c’est certain 🙂
  • Olga, Sandrine, Céline, Mélanie, Samuel, Isis, Christelle, Mylène, Ludvina, Lucie, Mariejoe… et tant d’autres passionnés qui nous donnent beaucoup d’énergie pour poursuivre

Voilà, c’est fini… ou plutôt, ça commence 🙂

Restons en contact :

Publicités
Catégories : Rencontres, Retour d'expérience | Étiquettes : | 17 Commentaires

Une rencontre parisienne…

Ce mardi 10 juillet 2012, nous sommes 5 adhérents de l’ADNS à nous être retrouvés à Paris, à quelques pas de l’Opéra, dans un restaurant italien ImPrO’vista(que je recommande vivement).

Je suis arrivé un peu en avance pour m’assurer que la réservation avait bien été faite, et me suis installé en terrasse en attendant mes compères, que je ne connaissais pas car, oui, j’allais tous les rencontrer pour la première fois.

La première à se joindre à moi fut Mélanie, jeune lorraine exilée à Paris pour des raisons professionnelles (comme tant – trop – d’autres provinciaux). Nous avons bavardé ainsi en terrasse en sirotant un jus de fruit. Elle anime un blog qui parle de bio, d’écologie, de slow cosmétique… et de savons 🙂 Elle est adepte du Do It Yourself

Samuel est arrivé depuis Beauvais sur son Scooter. Il n’est pas vraiment vice-consul de Patagonie comme pourrait le laisser croire son profil FB (pour quelqu’un de vraiment naïf comme votre serviteur), mais il est fondu (si j’ose dire) de saponification à froid, et son rêve est que nos savons puissent être à la portée de tous, pas cantonnés dans une trop imméritée confidentialité.

C’est quand Isis est arrivée que nous avons quitté la terrasse, car le climat de ce mois de juillet ne nous permettait pas d’en profiter. Je resterai discret sur Isis qui souhaite préserver son anonymat, et qui nous a donné une belle preuve de confiance en venant se révéler ainsi à nous, nous permettant de découvrir l’intégralité de ce visage dont nous ne connaissions que les lèvres.

La dernière à rejoindre notre petit groupe fut Marie, qui anime régulièrement des ateliers cosméto homemade, et qui a ouvert depuis 1 mois sa boutique Secrets Cosmétiques, et qui va compléter son offre par des savons à froid que nous pourrons découvrir prochainement, et notamment à l’occasion du salon Marjolaine (dans le cadre de l’opération « 1 jour / 1 savonnier » de l’ADNS),  début novembre… elle sera prête, Marie, elle sera prête 🙂

Nous avons passé une excellente soirée. Plus de quatre heures que nous n’avons pas vues défiler. Quand Mélanie nous a quitté vers 22h, elle a eu bien du mal à le faire 🙂 On ne saurait trop vous conseiller de vous retrouver ainsi entre savonniers de la même zone géographique : c’est du pur bonheur 🙂

Nous avons parlé de beaucoup de sujets, mais principalement des savons, de l’ADNS, de l’état d’esprit qui y règne et que nous approuvons tous, de la mixité entre amateurs et pros… Nous avons échangé des techniques et des trucs, passé un moment sur l’équipement et les matières premières…

De cette soirée est née l’envie et la certitude d’en revivre d’autres 🙂  C’est certain, à la rentrée, nous recommencerons, et espérons que d’autres se joindront à nous, et notamment Séverine, Karine et Swanee qui n’avaient pas pu se joindre à nous. Vous nous avez manqué les filles 🙂

Si vous êtes adhérent de l’ADNS, connectez-vous sur le Boudoir pour ne pas rater le prochain dîner parisien !

Catégories : Rencontres | Étiquettes : , , | 5 Commentaires

Propulsé par WordPress.com.