L’auteur

J’ai 45 ans, je suis marié et nous avons deux enfants de 19 ans et 15 ans. Je réside en région parisienne, mais nous sommes originaires de Bretagne où nous avons une maison (à St Cast le Guildo) et nous y allons aussi souvent que possible.

De formation, je suis informaticien. J’ai travaillé pendant 20 années dans le domaine de l’édition logicielle, et j’y dirigeais des équipes de développeurs, en France et ailleurs dans le monde (Bulgarie, Roumanie, Tunisie, Maroc, Inde…) En 2008 j’ai mis à profit mon expérience et mon expertise dans ce domaine en ouvrant une entreprise pour accompagner des entreprises françaises qui voulaient trouver des partenaires un peu partout dans le monde… et surtout faire que ça marche. C’est passionnant. Vous vous trouvez confronté à l’interculturalité et à la richesse qu’elle représente. Nous sommes riches de nos différences, et j’ai pu m’en rendre compte toutes ces années. Aujourd’hui, je suis également associé dans une autre entreprise en Tunisie, pays et peuple que j’affectionne particulièrement.

J’ai découvert la saponification à froid en 2011, presque par hasard, en engageant un processus de remise en cause personnelle de nos habitudes de consommation. Et quand les questionnements sur ces habitudes ont porté sur la salle de bains, je me suis intéressé aux produits d’hygiène, et simplement demandé : « mais tiens, comment on fait du savon ? »

De là, j’ai vraiment accroché à la SAF au point de rechercher de la littérature d’abord (merci Leanne Timm-Chevallier pour ton livre, je l’ai adoré et dévoré), puis surtout de m’y mettre et de découvrir que j’adorais ça.

Je voulais progresser, alors je me suis naturellement mis en quête de stages. Comme je fréquentais des blogs sur le sujet, et notamment celui de Karine Estermann, alias Ka Fée, alias Soap Session, alias Dessine moi un savon, je me suis naturellement inscrit vers ses formations (Débutant, puis Avancé).

Un livre m’a été très précieux : « Les bienfaits des huiles végétales » de Michel Pobeda. J’ai pu entrer en contact avec lui sur Facebook et découvrir quelqu’un d’ouvert et de très disponible. Michel : ton livre est une aide précieuse permanente pour tout savoir des huiles et composer ses propres recettes. J’en ai un exemplaire à Paris et un autre en Bretagne pour être sûr de toujours en avoir un à portée de main.

Par ricochet, Noa Swanee Bonny et moi sommes devenus amis sous Facebook. Elle a consacré du temps pour m’aider à y voir plus clair dans le petit monde de la SAF. Son site est une mine d’informations incontournables. Elle aussi est toujours très disponible.

Et puis je suivais aussi le blog de Savons Naturels Gaiia et échangeais de temps à autre avec Franck à travers les commentaires de certains billets. On a aussi pas mal échangé sur le logo et la charte. Un jour, nous avons finalement conversé longuement au téléphone et nous sommes découverts beaucoup de points communs.

Aujourd’hui, j’envisage sérieusement de devenir savonnier, d’avoir ma propre savonnerie. Ce blog décrira mon parcours vers cet objectif. J’ai rejoint l’ADNS pour se sentir épauler dans ce long chemin, et parce que sa philosophie me sied parfaitement.

Ma douce et moi voulons réorienter notre vie et notre parcours professionnel pour retrouver des activités plus épanouissantes… plus humaines surtout. La savonnerie fait partie de ce processus, de même qu’un retour en Bretagne à l’horizon 2015-2017.

2 Commentaires

2 réflexions sur “L’auteur

  1. Valou

    bonjour, où en êtes vous de votre parcours ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :